Formulaire d'Identification



Newsletters
Accueil Monument Valley

Monument Valley

Lundi 14 février

Hier au soir nous avons passé nouvelle nuit dans notre hôtel attitré de Flagstaff, où le même réceptionniste nous a accueilli et presque la même chambre (déco identique) a abrité notre sommeil. Nous voilà en route vers Monument Valley dans le Pays des Navajos. Ce pays de la dimension de la Belgique regroupe les indiens Navajos, aparentés aux Apaches. Ce sont ceux qui se sont le mieux sortis de leur confinement dans les réserves et ont pu tirer profit du tourisme grâce à leur emplacement privilégié. Dès les premiers kilomètres apparaissent des mesa (table en espagnol), en réalité des montagnes plates qui surgissent d’un terrain plat.

Les terres habitées par les Navajos sont parsemées de hogan, leurs maisons traditionnelles octogonales, à l’origine en bois et terre et maintenant dans d’autres matériaux moins nobles mais plus résistants probablement et aussi de mobil-homes sédentarisés. Nous nous arrêtons boire un café regular dans un trading post où on peut à la fois faire le plein d’essence, boire le café, faire ses courses, etc. Dans ce store, les rayons ne sont pas très achalandés et le  merchandising est plutôt léger, mais on y trouve l'essentiel. Quelques chevaux et vaches ici et là et bientôt nous voilà à l’entrée du parc où nous franchissons un gate ; là un indien habillé tel un ranger récupère 10$ (5$ par adulte). Puis nous pénétrons dans le visitor center où quelques peintures, quelques pièces d’artisanat indien et des photos anciennes et contemporaines étaient exposées. Le langage navajo est plus complexe et plus riche que l’américain et pendant la dernière guerre, les indiens avaient collaboré pour créer des langages codés incompréhensibles par l’ennemi ! Passé un petit groupe de japonais en train de mitrailler à l'appareil photo la célèbre butte Merrick, l’espace est quasi désert et nous nous engageons dans une route non pavée, poussiéreuse, sinueuse et pentue par endroits. Les paysages nous laissent sans voix. Grandioses, magiques et incroyables, couleurs extraordinaires… de vains mots pour décrire ces montagnes dignes de western. Un circuit est proposé sur quelques miles pour revenir à la case départ. Nous voulons rejoindre Santa Fé et pour ce faire, nous devons retraverser le pays navajo et continuer sur 300 km sans un hôtel ni centre commercial. Seule une station service nous permet de ne pas avoir les yeux rivés sur l’aiguille de gasoline pendant le trajet. Le paysage est toujours ravissant et même si la nuit plonge le désert dans un semi obscurité, les mesa se dessinent encore majestueusement dans l’horizon. La nuit tombée, les derniers kilomètres sont longs pour arriver à l’hôtel.

 

Sur la route de Monument Valley :

 

Monument Valley :

 

Sur la route de Monument Valley à Gallup au Nouveau Mexique :

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir